Photos de l’exposition 2010

Meilleur chien de l’exposition de la Société Canine de Vendée, les 11& 12 septembre à La Roche sur Yon, attribué par M. LEONARD Michael (IRL) :

2010 best La Roche sur Yon

le Puli blanc (CH) WEETONEON ARTIC STORM, à Mme Lacey Avril/M. Szczewski Edward,
meilleur du 1er groupe,

qui gagne devant

2010 best2 La Roche sur Yon

le Spitz nain DUNDEE du Bois de Moque-Souris, à Mme Gouraud Annie, meilleur du 5ème groupe.

2010 best3 La Roche sur Yon

3ème, le Caniche, meilleur du 9ème groupe.

2010 best4 La Roche sur Yon

4ème, la Whippet (CH) COCO-CHANEL von Hoehenzoller, à M. Moka Philippe, meilleur du 10ème groupe.

Meilleur du 2ème groupe :

2010 g2 La Roche sur Yon

le Schnauzer nain noir HIDALGO des Diables d’Ebène, à M. Eugène Raphaël.

Meilleur du 3ème groupe :

2010 g3 la Roche sur Yon

la Border Terrier MARKRICH MY HEERA, à Mlle Martineau Patricia.

Meilleur du 6ème groupe :

2010 g6 La Roche sur Yon

le Petit Basset Griffon Vendéen ELIOT des Ptits Bouts de Chouans, à M. Freuchet Joseph.

Meilleur du 7ème groupe :

2010 g7 La Roche sur Yon

le Pointer BUT des Coins de la Gémoze, à M.Mme Bijelic Francis/Roger M.

Meilleur du 8ème groupe :

2010 g8 La Roche sur Yon

le Cocker américain ZAKARY Mariental Moravia, à M. Sarazin Louis-Marie.

L’Obéissance

L’obéissance a pour objectif de permettre à tout propriétaire de chiens de mieux le comprendre et de communiquer avec lui, au travers d’exercices simples, sans contrainte et accessibles à tous, afin de vivre en totale complicité avec son compagnon. Le chien doit montrer, au travail, sa disponibilité, sa souplesse à obéir aux commandements, son enthousiasme et sa rapidité dans l’exécution; et l’on doit toujours voir une équipe gaie, unie et harmonieuse.

L’obéissance s’est pratiquée en France après les années 1997. C’est une discipline internationale gérée par la Fédération Cynologique Internationale. Elle est articulée sur trois niveaux de progression. Classe 1, classe 2, pouvant être aménagées au niveau national. Classe 3 internationale gérée la F.C.I.

L’obéissance peut être pratiquée par toute personne possédant un chien sociable, quelle que soit sa race ou ses origines. Elle révèle la complicité du chien avec son maître et met en valeur ses qualités naturelles.

La plupart des races canines y ont accès, l’âge des chiens pour la présentation est de 12 mois.

Elle est ouverte aux chiens inscrits au « Livre des Origines Français », et par dérogation du comité de la S.C.C aux chiens non L.O.F.

Elle est enseignée dans les clubs canins rattachés aux Sociétés Canines Régionales.

Tous les exercices du programme des concours d’obéissance sont réalisés naturellement par le chien dans la vie de tous les jours. Il s’assoit, se couche, se lève, se porte en avant, trouve un objet etc… de manière innée et quand bon lui semble ! La difficulté pour le maître sera de les lui faire faire sur ordre ou commandement en fonction du règlement.

Tous renseignements accessibles sur le site du Groupe de Travail Obéissance.

Le Championnat et coupe de France sont disputés chaque année. La sélection se fait au moyen de quatre sélectifs pour départager les meilleurs chiens qui iront à la Coupe de France.

Une sélection des meilleurs chiens participera au Championnat d’Europe ou du Monde qui est organisé chaque année dans un des pays affilié à la F.C.I.

Les maîtres chiens sont classés d’après le qualificatif : Excellent, Très bon, Bon ou insuffisant, qui correspondent à un nombre de point. L’obéissance se différencie d’autres disciplines ou un décompte de points donne la note finale d’après une table de pénalisation. En obéissance l’accent est donné en priorité absolue sur le « QUALIFICATIF  » .

L’Obérythmée

Discipline dynamique et ludique où l’équipe maître-chien forme un couple en parfaite harmonie en évoluant en musique. C’est un pas de danse très rythmé et très gai, où le couple travaille avec énormément de complicité ; l’artistique et la technique forment un tout (comme en patinage artistique). Elle permet de canaliser l’énergie du chien et de créer des liens très forts avec lui. Elle augmente chez le chien la capacité d’adaptation aux nouveaux défis, car il y est systématiquement confronté. Le chien devient plus attentif au maître et peut avoir une concentration accentuée sur sa tache.L’obéissance rythmée peut être pratiqué sans équipement spécifique, en tous lieux, et par tous : jeunes et moins jeunes.

Le chien effectue sous la directive du maître des mouvements et des positions qui sont enseignés par la méthode naturelle d’éducation. On utilise les renforcements positifs, par l’emploi de friandises, jouets, clicker.

Les mouvements et les positions sont des exercices classiques, le « coucher assis debout », mais ne sont jamais caricaturaux ni physiquement néfastes pour le chien. Ils sont effectués à gauche et à droite du maître, devant et derrière, avec des sauts, à grande distance, etc…

Sur la base de ces mouvements, l’équipe maître-chien évolue sur un fond musical, en suivant le rythme.

Dans le cadre d’un club canin, ces mouvements peuvent compléter les exercices habituels, ils apporteront du piment et des nouveautés. Ce sera peut-être un nouveau défi qui ne fera qu’accroître l’obéissance globale du chien. Il y a dans ces exercices et la manière de les exécuter une obligation de contact avec le chien (je ne parle pas uniquement d’un contact physique). Le maître créé une demande qui devient pour le chien un besoin, le tout se fait dans la joie et le plaisir. Finies les contraintes, place aux rythmes… éducatifs.

Par la suite, des équipes maître-chien peuvent présenter des chorégraphies lors de démonstrations ou concours devant le public.

Voir des informations complémentaires sur le site de la C.N.E.A.C. et chiens-online.com